Accueil           Lettres       Généalogie      Histoire         Photos      Bibliographie 
 
   .: Vous êtes ici : Lettres > Recherche > Affichage de la lettre n°72
 


IDENTIFICATION LETTRE : 72

Classer la lettre Envoyer par E-mail Imprimer le document

Portefeuille :    
Lieu : Trois-Ilets
Expéditeur : Mme de La Pagerie, Mère de Joséphine  
Destinataire : Joséphine
Date républicaine :  
Date grégorienne : 28 janvier 1805
 
C'est avec le plus vif intérêt, ma chère Fille, que je vous recommande la famille intéressante du Général d'Houdetat qui commande ici les troupes de ligne et les gardes nationales, sous les ordres du Général Villaret. Cet officier distingué mérite sous tous les rapports la bienveillance du gouvernement par son dévouement inaltérable, par sa prodigieuse activité, par son amour de la discipline, par l'ordre qu'il a fait régner dans les services depuis qu'il est ici et par la confiance qu'il a inspirée aux troupes qui sont sous ses ordre pour défendre cette colonie où il a su se concilier l'estime et l'amitié de tous les habitants qui verraient, ainsi que moi, avec regret, arriver ici un chef d'un grade supérieur au sien pour commander des troupes dont il s'est fait aimer et qui brûlent de repousser l'ennemi qu'il a déjà effrayé par ses dispositions et qui seraient si jalouses de combattre sous ses ordres. Veuillez, ma chère Fille, employer votre pouvoir pour nous conserver ici cet excellent chef jusqu'à la paix. Vous m'obligerez d'autant plus que la sûreté de notre pays y est pour quelque chose. Ce motif est bien déterminant pour ne point perdre de vue la recommandation que je vous fais de la famille de ce bon général et surtout de ses demoiselles qui doivent trouver près de Vous toute la protection que je Vous prie en grâce de leur accorder. Filles d'aun ancien militaire qui a servi pendant quarante ans sa patrie, elles ont à mes yeux toutes sortes de droits pour en obtenir tous les secours possibles ; et c'est de Vous que je les réclame, persuadée que Vous aurez égard à la demande d'une mère qui reçoit toutes sortes d'attentions de ce brave général.
Adieu, ma chère Fille. Je vous embrasse du meilleur de mon coeur ainsi que mes petits-enfants. Présentez mon respect à Votre digne époux dont je réclame la bienveillance pour cet excellent chef.
S/Sanois La Pagerie

[Haut de la page]
 
 
 
 
 
Mot de passe oublié ?
Nouveau membre ?
 



 

Récital Mercredi 5 Octobre 2011 Institut de France et l'Abeille au Service du Patrimoine au sein de la Fondation Dosne-Thiers

Messe à Rueil-Malmaison lundi 30 mai 2011 à 19H

 

 
Désinscription [?]
 

 

Découvrez dans la boutique :
La boutique du site
et bien d'autres livres...