Accueil           Lettres       Généalogie      Histoire         Photos      Bibliographie 
 
   .: Vous êtes ici : Lettres > Recherche > Affichage de la lettre n°337
 


IDENTIFICATION LETTRE : 337

Classer la lettre Envoyer par E-mail Imprimer le document

Portefeuille : Hanoteau, p. 115 à 1    
Lieu : Malmaison
Expéditeur : Impératrice Joséphine  
Destinataire : Prince Eugène
Date républicaine :  
Date grégorienne : 14 juin 1813
 
Ta lettre du 9 m'arrive à l'instant, mon cher Eugène. Je profite pour y répondre de suite du départ du général Marcognet qui commandait à Cherbourg, et qui va maintenant servir sous tes ordres. Je te le recommande : c'est un homme de mérite et que l'Empereur a distingué ; il est enchanté d'être sous tes ordres ; il m'a dit qu'il te servirait avec un coeur de feu ; il paraît qu'il a toujours servi aux avant-postes.

Je suis charmée qu'Auguste se soit décidée à prendre les eaux cette année ; je suis persuadée que c'est la seule chose (après ton retour) qui pourra consolider saanté. Je suis heureuse que ton fils aille mieux, car je t'avouerai que j'en ai été bien tourmentée. Consulte bien les médecins pour savoir s'il ne serait pas prudent de lui mettre pour quelque temps un petit vésicatoire, car il n'a jamais eu de gourme, et les glandes qu'il a eues et la douleur de la tête prouvent que c'est une petite humeur qui le tracasse et l'empêche d'être gai.

Tu me demandes, mon cher fils, des nouvelles de ma santé ; elle est bonne, surtout depuis que je te sais à Milan. La vie que je mène est toujours la même, ne m'occupant que de ma galerie et de mes plantes. Mon jardin, qui est la plus belle chose possible, est plus fréquenté par les Parisiens que mon salon, car au moment où je t'écris, on me dit qu'il y a au moins trente personnes dans le jardin qui s'y promènent. Mais, mon cher fils, il n'aura tout son prix pour moi que le jour où je pourrais t'y voir avec toute ta famille.

En attendant ce bonheur-là, je pense à toi sans cesse et tu es souvent avec mes dames le sujet de notre entretien.

Elles me chargent de te présenter leur hommage. Embrasse pour moi Auguste et tes enfants, et crois, mon cher fils, à la tendresse de ta mère.

Joséphine.

[Haut de la page]
 
 
 
 
 
Mot de passe oublié ?
Nouveau membre ?
 



 

Récital Mercredi 5 Octobre 2011 Institut de France et l'Abeille au Service du Patrimoine au sein de la Fondation Dosne-Thiers

Messe à Rueil-Malmaison lundi 30 mai 2011 à 19H

 

 
Désinscription [?]
 

 

Découvrez dans la boutique :
La boutique du site
et bien d'autres livres...