Accueil           Lettres       Généalogie      Histoire         Photos      Bibliographie 
 
   .: Vous êtes ici : Lettres > Recherche > Affichage de la lettre n°317
 


IDENTIFICATION LETTRE : 317

Classer la lettre Envoyer par E-mail Imprimer le document

Portefeuille : Hanoteau, P. 82 à 84    
Lieu : Navarre
Expéditeur : Impératrice Joséphine  
Destinataire : Prince Eugène
Date républicaine :  
Date grégorienne : 16 décembre 1810
 
Ta lettre du 9, mon cher Eugène, m'est parvenue hier. Tu ne pouvais me donner de nouvelle plus agréable et plus vivement attendue que celle de l'heureuse délivrance d'Auguste. Je sais combien elle désirait avoir un fils : voilà ses voeux et les nôtres comblés et je partage tout votre bonheur. Cette nouvelle a répandu la joie dans ma maison ; il y a longtemps que nous n'en avions autant éprouvé.

Je n'ai point encore vu Caprara, il est resté aujourd'hui pour faire sa cour à l'Empereur mais il doit venir ici demain, et tu devines à combien de questions il doit s'attendre. J'espère le retenir à Navarre quelques jours, quoique les plaisirs n'y soient pas très vifs. La vie que je mène est celle d'une dame de château. Ma société n'est pas très nombreuse. J'ai maintenant près de moi sept ou huit dames et un homme ou deux, tout au plus, quand il y a ici un écuyer, ce qui donne au château un peu l'air d'un couvent : tu juges, d'après cela, combien Caprara sera édifié et peu amusé. Il se promènera quand il fera beau et, les jours de pluie, il restera avec nous au salon où M. de Vieil-Castel lui fera la lecture tout haut.

J'ai été indisposée les premiers jours de mon arrivée, peut-être à cause de l'humidité ; on m'a donné l'émétique qui a coupé la fièvre et je serais très bien à présent sans un peu de faiblesse qui m'est restée sur les yeux ; cependant je les ai encore assez bons pour bien voir mon petit-fils s'il était ici ; embrasse-le pour moi. Je ne te dis rien pour Auguste parce que je lui écris.

Adieu, mon cher Eugène, tu sais combien je t'aime tendrement. Donne-moi souvent des nouvelles de ta femme et de tes enfants.

Joséphine.

[Haut de la page]
 
 
 
 
 
Mot de passe oublié ?
Nouveau membre ?
 



 

Récital Mercredi 5 Octobre 2011 Institut de France et l'Abeille au Service du Patrimoine au sein de la Fondation Dosne-Thiers

Messe à Rueil-Malmaison lundi 30 mai 2011 à 19H

 

 
Désinscription [?]
 

 

Découvrez dans la boutique :
La boutique du site
et bien d'autres livres...