Accueil           Lettres       Généalogie      Histoire         Photos      Bibliographie 
 
   .: Vous êtes ici : Lettres > Recherche > Affichage de la lettre n°305
 


IDENTIFICATION LETTRE : 305

Classer la lettre Envoyer par E-mail Imprimer le document

Portefeuille : Hanoteau, P. 60 & 61    
Lieu : Paris
Expéditeur : Impératrice Joséphine  
Destinataire : Prince Eugène
Date républicaine :  
Date grégorienne : 2 février 1809
 
Je sais, mon cher Eugène, que je n'ai pas besoin de te recommander le jeune Tascher (1). L'Empereur désire faire de lui un bon officier et il a cru ne pouvoir lui choisir un meilleur guide que toi. Ce jeune homme a éprouvé beaucoup de peine de ne plus faire son service près de l'Empereur, mais les fonctions d'officier d'ordonnance lui auraient pris un temps nécessaire à ses exercices militaires. Je te prie de lui rendre moins sensible ce sujet de chagrin en lui accordant ton amitié. L'Empereur me charge de te le recommander de nouveau et de te dire de l'admettre à ta table. D'ailleurs, j'ai pour lui un attachement particulier ; il est fils d'un oncle qui m'a servi de père (2).

Je suis sûre d'avance qu'il répondra aux soins que tu auras pour lui et qu'il nous fera honneur.

Embrasse pour moi Auguste et dis-lui que je lui demande ses bontés pour mon cousin. Adieu, mon cher fils, je t'embrasse avec toute la tendresse que tu me connais pour toi.

Joséphine

Un baiser à chacune de mes petites-filles.

(1) Pierre-Claude-Louis-Robert Tascher de la Pagerie, cousin germain de Joséphine, fils de son oncle Robert-Marguerite, était né à Port-Royal le 1er avril 1787. Officier d'ordonnance de l'Empereur depuis le 9 février 1807, il venait d'être nommé chef d'escadron et aide de camp du prince Eugène. Marié avec la princesse A.T. de la Leyen, il fut, sous le Second Empire, grand maître de la Maison de l'Impératrice Eugénie et sénateur. Il mourut à Paris le 3 mars 1861.

(2) Le baron Robert-Marguerite avait été en effet très bon pour sa nièce mais il est exagéré de dire qu'il lui avait servi de père car Joseph-Gaspard Tascher, marié à Rose-Claire des Vergers de Sanois, ne mourut qu'en 1790 alors que sa fille Joséphine avait quitté pour la seconde fois la Martinique, où elle ne devait plus revenir.

[Haut de la page]
 
 
 
 
 
Mot de passe oublié ?
Nouveau membre ?
 



 

Récital Mercredi 5 Octobre 2011 Institut de France et l'Abeille au Service du Patrimoine au sein de la Fondation Dosne-Thiers

Messe à Rueil-Malmaison lundi 30 mai 2011 à 19H

 

 
Désinscription [?]
 

 

Découvrez dans la boutique :
La boutique du site
et bien d'autres livres...