Accueil           Lettres       Généalogie      Histoire         Photos      Bibliographie 
 
   .: Vous êtes ici : Lettres > Recherche > Affichage de la lettre n°283
 


IDENTIFICATION LETTRE : 283

Classer la lettre Envoyer par E-mail Imprimer le document

Portefeuille : VI    
Lieu : Rochefort
Expéditeur : Tascher de la Pagerie  
Destinataire : Madame de Renaudin
Date républicaine :  
Date grégorienne : 26 décembre 1788
 
à Madame
Madame de Renaudin
demeurant rue de Montmorin
à Fontainebleau



Ma Chère Tante,

Je profite du renouvellement de cette année pour vous écrire et pour la souhaiter bonne et heureuse et une bonne santé. J'ai reçu une de vos lettres, il y a 6 jours, datée du 21 novembre ; et j'ai été très étonné de la voir ainsi antidatée et je crois que la raison est qu'elle est restée longtemps à la poste. Je vous réitère mes excuses de ne pas vous avoir écrit aussitôt le désarmement, mais vous pouvez être persuadée que je n'y manquerai plus. Je suis toujours dans Rochefort où je m'ennuie beaucoup mais je patiente parce que je suis dans l'attente d'embarquer dans les 2 ou 3 mois ; mais malheureusement, je ne suis pas dans l'assurance si les bâtiments seront destinés pour la Martinique. J'attends à être fait lieutenant de vaisseau avec grande impatience pour aller vous voir à Fontainebleau. Depuis que je n'ai eu le bonheur de vous voir, je suis grandi étonnamment : j'ai 5 pieds 5 pouces et je suis gros et proportionné et me portant à merveille. Et j'ai vu avec plaisir que je me portais supérieurement à la mer. Je ne sais pas au juste la résidence de Monsieur Duquesne ; mais tout ce que je sais c'est que, depuis que je suis aux départements, il n'y est pas venu : ce qui m'a privé d'avoir le bonheur de le voir. Il vient d'arriver ici une gabare du Roi qui vient des Iles et il y a des officiers qui m'ont donné des nouvelles de mes parents qui se portent tous bien. Ils m'ont parlé entr'autres de ma chère cousine de Beauharnais qu'ils ont trouvé fort aimable et qui se porte de même très bien. Je vous prie, Ma Chère Tante, de souhaiter la Bonne Année de ma part à Monsieur de Beauharnais, Mesdemoiselles de Coeconni, Euphémie et Eugène sans oublier toutes les personnes que j'ai eu le bonheur de connaître à Fontainebleau. Je leur souhaite bonne santé accompagnée de tout ce qu'elles pourront désirer d'agréable. Je me porte très bien et je veux de tout mon coeur que vous vous portiez de même. Adieu, Ma Chère Tante. Je vous prie de me croire avec le plus profond respect et la plus vive tendresse,

Ma Chère Tante,

Votre très humble et très obéissant serviteur et neveu.

/ S / Tascher Delapagerie

[Haut de la page]
 
 
 
 
 
Mot de passe oublié ?
Nouveau membre ?
 



 

Récital Mercredi 5 Octobre 2011 Institut de France et l'Abeille au Service du Patrimoine au sein de la Fondation Dosne-Thiers

Messe à Rueil-Malmaison lundi 30 mai 2011 à 19H

 

 
Désinscription [?]
 

 

Découvrez dans la boutique :
La boutique du site
et bien d'autres livres...