Accueil           Lettres       Généalogie      Histoire         Photos      Bibliographie 
 
   .: Vous êtes ici : Lettres > Recherche > Affichage de la lettre n°250
 


IDENTIFICATION LETTRE : 250

Classer la lettre Envoyer par E-mail Imprimer le document

Portefeuille : D    
Lieu : Francfort
Expéditeur : Louis de Tascher de la Pagerie  
Destinataire : Sainte-Rose de Tascher de la Pagerie
Date républicaine :  
Date grégorienne : 21 février 1811
 
Tu ne douteras pas, Cher Sainte-Rose, de tout le palisir que j'ai eu en recevant ta lettre du 8 février. J'y réponds de suite et t'en remercie de tout mon coeur. Donne-moi le plus souvent que tu le pourras de tes nouvelles. Je trouve toujours un nouveau charme dans ton entretien. Oui, Cher Sainte-Rose, continue toujours à me mettre au courant de tout ce qui t'arrive ; j'y prendrai le plus vif intérêt. Tu sais l'attachement que j'ai pour toi ; donne-moi une preuve de la tienne en m'écrivant le plus souvent possible.

D'après ce que tu me dis que tes affaires ne sont pas arrangées comme tu l'espérais, j'aurais voulu de tout mon coeur qu'on eut donné suite à tant de promesses. Ta santé t'aurait permis de suivre une carrière quelconque. Il n'est cependant pas mal que tu t'occupes encore quelque temps ; alors, tu auras pris des forces et pourras te lancer plus grandement.

Il te faudra bien de l'ordre pour t'en tirer avec ce que tu me dis qu'on t'accorde : ce n'est pas beaucoup, et surtout pour la capitale ; mais étant chez ma soeur, comme maintenant tu auras le loisir de faire bien des économies alors, Cher Ami, il faudra ménger le plus que tu pourras afin de contenter les petites fantaisies par la suite. Maintenant je ne pourrai pas t'en croire beaucoup ; mais, de la suite on ne répond jamais.

J'espère, Cher Sainte-Rose, que l'affaire de notre frère Henri ne tardera pas à se décider ? Je suis vivement tourmenté de la tournure lente que prend la chose. Je ne désespère pas cependant ; et chaque jour qui se passe sans que j'en sois instruit me paraît bien long. Je voudrais bien voir heureux ce bon frère ; les voeux que j'en adresse chaque jour au Ciel sont bien sincères. Puissent mes voeux être écoutés et voir réaliser la félicité que nous espérons pour notre bon frère. Je ne doute pas que la lettre dont tu me parles ne fasse grand bien. Ne sois pas longtemps à m'en instruire.

Ma femme me charge de mille amitiés pour toi ; il paraît, Cher Frère, que ta correspondance pour elle commence à décliner. Voilà près de quinze jours que je ne vois pas arriver tes lettres ; j'espère cependant qu'elle n'a pas été inexacte à t'écrire. Je l'excuserai car tu sais que la paresse des femmes est à son comble quand elle est tourmentée par cette petite rotondité qui fait notre félicité à tous deux. Je t'ai fait part de sa grossesse ; elle soutient son état à merveille. Sa santé n'en souffre pas.

Nous voudrions bien, Cher Ami, te savoir aussi content de ta santé. Tu me fais espérer que tes attaques diminueront ; j'apprends celà avec grand plaisir. Je le crois aussi puisque voilà près d'un mois que tu n'en souffres pas. Je crains bien que ta première lettre ne soit pas aussi satisfaisante que celle où tu nous donnes de si bonnes nouvelles de ta santé. Je voudrais bien me tromper et je t'assure, Cher Frère, que j'en serais très heureux.

Je suis enchanté que tes cartes de visite que je t'ai envoyées aient produit le plaisir que j'en attendais : un Nicolas de plus ou de moins ne dérange pas les choses.

Amitiés à Henri et à ma soeur que j'embrasse tous deux de tout mon coeur.

Adieu.

Ton frère et meilleur ami

/ S / Louis


Respects à Mesdames Folard et Duplessis. Compliments à nos connaissances.

Demande à la chère Duplessis si Monsieur Niepce lors de son départ ne lui avait pas donné des chaises de tapisserie à faire pour nous.

[Haut de la page]
 
 
 
 
 
Mot de passe oublié ?
Nouveau membre ?
 



 

Récital Mercredi 5 Octobre 2011 Institut de France et l'Abeille au Service du Patrimoine au sein de la Fondation Dosne-Thiers

Messe à Rueil-Malmaison lundi 30 mai 2011 à 19H

 

 
Désinscription [?]
 

 

Découvrez dans la boutique :
La boutique du site
et bien d'autres livres...