Accueil           Lettres       Généalogie      Histoire         Photos      Bibliographie 
 
   .: Vous êtes ici : Lettres > Recherche > Affichage de la lettre n°214
 


IDENTIFICATION LETTRE : 214

Classer la lettre Envoyer par E-mail Imprimer le document

Portefeuille : XI    
Lieu : Paris
Expéditeur : Robert-Marguerite de Tascher de la Pagerie  
Destinataire : Impératrice Joséphine
Date républicaine : 5 Frimaire An XIV 
Date grégorienne : 26 novembre 1805
 
Je regrette bien vivement, Ma Chère Nièce, que la goutte me retienne toujours dans mon lit ; sans cette triste maladie, j'aurais déjà volé près de vous, surtout dans cette circonstance, pour vous faire agréer mes compliments aussi vifs que sincères sur les trophées de gloire de votre auguste époux. Assurément, Ma Chère Nièce, vous ne pouvez douter un seul instant du bonheur que j'éprouve chaque fois que j'apprends une nouvelle qui sert à consolider la splendeur de votre couronne.

Monsieur de Lucay que j'avais prié, d'après ce que m'avait fait dire la Princesse Louis, de me procurer quelqu'argenterie et batterie de cuisine, m'a fait l'amitié de s'empresser d'acquiescer à la demande que je lui ai faite et m'a fait remettre ce qui pouvait être nécessaire comme indispensable à la petite maison.

Je pense, Ma Chère Nièce, que vous voudrez bien approuver ce qu'a fait Monsieur de Lucay. Vous n'ignorez point combien ces objets me sont urgents.

Je désire bien ardemment votre retour à Paris. Il me semble qu'il y a un siècle que je n'ai eu le plaisir de vous voir.

Robert-Marguerite

[Haut de la page]
 
 
 
 
 
Mot de passe oublié ?
Nouveau membre ?
 



 

Récital Mercredi 5 Octobre 2011 Institut de France et l'Abeille au Service du Patrimoine au sein de la Fondation Dosne-Thiers

Messe à Rueil-Malmaison lundi 30 mai 2011 à 19H

 

 
Désinscription [?]
 

 

Découvrez dans la boutique :
La boutique du site
et bien d'autres livres...